PDA

View Full Version : Argentine avant la coupe du monde



kapwa
04-29-06, 03:16 PM
Double championne du monde, l'Argentine a dû faire face à une épidémie de blessures à l'approche d'Allemagne 2006. Des revers qui ne sont pas pour faciliter la tâche de José Pekerman, dont les hommes devront s'imposer dans un groupe très relevé composé des Pays-Bas, de la Serbie et Monténégro et de la Côte d'Ivoire.

L'Argentine a malgré tout réalisé une impressionnante campagne qualificative. En 18 matches de compétition préliminaire, les Albicelestes ont inscrit 29 et encaissé 17 buts, ne concédant la première place du classement au Brésil que sur la différence de buts. Cependant, la phase de groupes de la compétition allemande se révélera un défi de taille...

Même dans le pire de leur cauchemar, les Sud-américains ne s'imaginaient certainement pas versés dans une poule aussi difficile. Si les performances de leurs rivaux du Groupe C sont à la mesure de leur potentiel, les buts pourraient être un critère décisif pour accéder au tableau final. L'attaquant Hernán Crespo, meilleur buteur argentin de la compétition préliminaire avec sept réalisations, a presque réservé sa place dans le groupe de Pekerman. Curieusement, l'avant-centre ne jouit pas de la même popularité dans son club, Chelsea, où il a perdu sa place dans le onze de départ au profit de l'Ivoirien Didier Drogba, avec qui il croisera le fer en phase de groupes. Avec 10 buts au compteur sous le maillot des Blues cette saison, l'Argentin n'est pourtant qu'à deux longueurs de l'ancien Marseillais.

Si jamais Crespo reste muet en Allemagne, l'Argentine aura plus d'un tour dans son sac. Complètement remis d'une blessure au genou, Carlos Tévez est de retour au sein de l'attaque du club brésilien des Corinthians, avec qui il a inscrit 41 buts en 68 matches au stade Pacaembu. Prêté à Séville, Javier Saviola a quant à lui connu un destin moins heureux. Victime de blessures à répétition, l'attaquant, qui a pourtant joué un rôle clé dans le parcours du club espagnol jusqu'en demi-finales de la Coupe de l'UEFA, n'a fait parler la poudre qu'à six reprises cette saison.

En Allemagne, tous les regards seront tournés vers le jeune prodige Lionel Messi. Le footballeur de 19 ans, qui a fait des débuts remarqués pour sa première saison complète en équipe seniors, s'annonce comme l'une des grandes promesses du football mondial. Cinquième meilleur buteur du Barça avec six réalisations en championnat, il devrait offrir des points Fantasy supplémentaires grâce à ses talents de passeur décisif.






A l'instar de Messi, Juan Román Riquelme réalise une saison exceptionnelle. L'élégant meneur de jeu a été l'un des éléments clés de Villarreal en Ligue des Champions de l'UEFA comme en championnat, où il a inscrit 11 buts. Maître dans l'art des coups de pied arrêtés, il se plaît à défier les gardiens sur des frappes lointaines et tremble rarement du point de penalty. Par ailleurs, il se crée généralement plusieurs occasions de buts en un match. Enfin, l'attaquant du Real Saragosse Diego Milito, auteur de 14 réalisations en championnat sous le maillot des Maños cette saison, offre une option offensive supplémentaire au sélectionneur de l'Argentine.



Dans l'entrejeu albiceleste, Riquelme retrouvera son coéquipier de Villarreal, Juan Pablo Sorín, capitaine et figure de proue de l'équipe. Récupérateur d'exception, Sorín sait également, à l'occasion, faire trembler les filets. A sa droite devrait évoluer un autre prodige de l'école argentine, Javier Mascherano. A tout juste 21 ans, ce joueur polyvalent est tenu en haute estime par ses pairs pour son abattage et son génie dans la distribution du jeu. Pekerman n'a officiellement pris aucune décision définitive quant à la composition de son arrière-garde. Remis d'une déchirure du cartilage, le défenseur central Roberto Ayala a toutefois toutes les chances d'y figurer. Quant à Gabriel Heinze, il est en net progrès après avoir été écarté des terrains une bonne partie de la saison en raison d'une déchirure du ligament du genou. Ayala apporte force et aplomb à un secteur défensif qui, s'il bénéficie de l'expérience du duo interiste Walter Samuel - Javier Zanetti, a révélé quelques faiblesses, notamment sur coups de pied arrêtés, lors des rencontres amicales contre la Croatie et l'Angleterre. Dans les cages, l'expérimenté portier de Boca Juniors, Roberto Abbondanzieri, n'a pas son pareil pour bloquer les penaltys mais montre encore quelques insuffisances sur les centres.