PDA

View Full Version : Journal intime de la fille d'un pasteur



TiCam
03-26-09, 04:26 PM
[coverattach=1]Je m'appelle Dayanna, j'ai 18 ans. Je suis née dans une famille protestante: mon père est pasteur et ma mère, présidente du corps des dames missionnnaires d'une église de la place. Je vais à l'église tous les dimanches, et je ne rate aucun service en milieu de semaine. Je suis membre de la chorale des jeunes de mon assemblée, je participe à toutes les activités de prières, de camp de jeunesse, de veille de nuit. Apparemment, je suis la fille modèle du pasteur. Rien à reprocher!

Mais...il y a un mais.

je suis exactement comme ils aimeraient que je sois, exactement ce qu'ils ont fait de moi... et pas du tout MOI.

Quand je rêve de sortir librement, d'aller où je veux et de faire la fête avec des copines comme toute fille de mon âge, mon père lui tient à ce que je sois toujours accompagnée, pour aller à l'église comme à l'école. D'ailleurs, je ne vais nulle part d'autre, le cinéma et toute autre activité culturelle étant pour mon pasteur de père ''des souillures du monde''. Ses obligations de prédication l'appelant un peu partout en Haiti comme à l'étranger, je suis donc toujours accompagnée de ce jeune chauffeur qui me suit à la trace comme un garde du corps: il me dépose et il m'attend pour me raccompagner, sur ordre du paternel. Ce qui était au début gênant je dois l'avouer, est devenu bien amusant car il a fini par me regarder d'une toute autre façon au fil du temps, me complimentant pour un oui ou un non, même pour ces éternelles jupes longues que j'échangerais volontiers contre ces jeans moulants très portés par les jeunes de mon âge. Comme je les envie ceux-là! Ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent, de s'habiller comme ils veulent, d'aimer qui ils veulent.

AIMER...voilà des années que ce mot m'intrigue.

Je n'ai jamais vraiment été amoureuse: je n'en ai pas eu le temps ni l'occasion. Et pourtant qu'est-ce que je ne donnerais pas pour vivre l'Amour! A l'église ils ont tous peur de m'approcher car pour mon père, aucun des jeunes garçons n'est et ne sera jamais à la hauteur de sa fille. Ni assez ''sanctifié'' d'ailleurs. Pourtant moi je l'aimais bien le fils du frère Jacob!

Pauvre de mon père! S'il savait!

S'il savait comme je rêve de m'enfuir avec un de ces chanteurs de compas qui chantent si bien l'amour, pour pouvoir goûter à toutes les délices qu'ils décrivent dans leurs chansons. S'il savait comment je ris en mon coeur quand il me dit que la virginité ça doit se garder jusqu'au mariage, alors qu'il sait très bien en lui-même qu'il n'est pas prêt de me marier à qui que ce soit!

Hier au soir j'ai fait l'amour avec mon chauffeur, Yves. Il devait m'emmener à ma répétition, père étant en voyage et mère en mission à Fonds des Nègres. A la maison, il n'y a que la bonne et mon innofensif petit frère de 8 ans. Seulement depuis quelques temps, ma répétition a changé d'adresse et elle se fait chez Yves maintenant.

Lui et moi on passe du bon temps ensemble. Il est un amant viril, attentionné et si patient que je n'aurais pas pu faire une meilleure entrée dans le monde de l'amour charnel. Pour sûr, il a fait de moi une femme, avec tout ce que ça comporte de sensualité. Entre ses bras et seulement là, je suis la véritable moi, celle qui jure comme un charretier sous l'effet du plaisir, celle qui se fait audacieuse, chatte, chienne et sage fille tour à tour sans gêne aucune. Entre ses bras j'oublie les conventions, la société, l'église et toutes les normes dans lesquelles j'ai été élevée mais que je porte comme un fardeau. Entre ses bras je suis juste moi. Une fille comme toutes les autres.

Quand je m'attends à être rongée par la culpabilité ensuite, je suis toujours étonnée de ne me sentir coupable que de ne pouvoir le faire au grand jour. Quelque chose d'aussi beau pour moi ne saurait être un péché.
Ce n'est pas la première fois qu'on a fait l'amour et ce ne sera pas la dernière fois. Oh que non! C'est trop bon pour nous en priver! Pourquoi dites-moi me priverais-je de la seule chose qui me fasse du bien et qui soit dépourvue de ce masque d'hypocrisie qui m'est devenu si familier? Je ne suis pas à ce point suicidaire!

Mon père bien sûr n'est pas au courant de tout ça, il se fendrait en quatre s'il le savait et Yves serait bon pour la prison. Mais je cache bien mon jeu croyez-moi! Aux yeux de tous je serai toujours la jeune fille modèle et sans tâche qui parle à peine audiblement, mais qui hurle et rage à l'intérieur, voulant vivre sa propre vie, selon ses propres règles.

Un jour je trouverai le courage de tout envoyer valser et de suivre la voie que me dictera mon coeur. Je cesserai alors de mettre les pieds dans les traces de pas de mon père. Si la religion doit être une croix aussi lourde, alors je ne veux pas être religieuse. Je veux être la fille du Dieu compatissant et bon, misericordieux et compréhensif que présente la Bible, mais pas de ce Dieu vengeur, ce bourreau qui passe son temps à châtier que mon père nous peint à l'église. Je veux vivre ma foi et jouir de ma vie, de ma jeunesse- qui elle est éphémère!- comme le roi Salomon le conseille si bien dans le livre d'Ecclésiaste, et sûrement pas entrer dans cette guerre de fanatisme religieux qui dévie l'Eglise de sa vraie mission. Le ''pa'm pi bonnisme'' a détronné les bonnes oeuvres, l'amour et toutes ces choses qui jadis étaient la toile de fond et le pilier de l'Eglise.

Moi je veux juste qu'on me foute la paix. Moi je veux juste être Moi. Juste moi devant Dieu, sans jouer double jeu.

Moi je veux être LIBRE.

Texte de Marie-Brunette Brutus publié sur le website haitien www.roroli.com (http://www.roroli.com) le 26 mars 2009

joyeuse
04-01-09, 08:18 PM
chere dayana

je comprends ta situation, parfois les parents pensent qu,ils aident leurs enfants en les protegeant, < du monde > malheuresement c,est tout le contraire, tu as dit que tu passes un bon temps avec < le chauffeur> mais t es tu demande s,il est honnete avec toi? comme une maman de 3 jeunes gens je peux affirmer que ce chauffeur abuse de toi,quel age a-t-il? te protege t-il des maladies contagieuses/ du sida? tu as seulement 18 ans,sois patiente et tu trouveras qu,elqun de ton age et qui te respecte tu peux trouver un jeune plus decent que ce chauffeur


LOVE, UNE MAMAN