Results 1 to 1 of 1
  1. #1
    La plus belle TiCam's Avatar
    Join Date
    Jan 2002
    Location
    The Empire State
    Posts
    9.892
    Post Thanks / Like

    Nucléaire iranien: Le virus aux références bibliques

    [coverattach=1]La cyber-guerre vient peut-être de connaître son premier épisode. Selon «The New York Times», le code du ver informatique Stuxnet qui a visé notamment les installations nucléaires iraniennes comporterait des références au Livre d’Esther, un extrait de l’Ancien Testament.

    Depuis sa découverte en juin dernier, le ver informatique Stuxnet n’en finit plus de susciter des fantasmes et des interprétations. Le programme vise spécifiquement les programmes de l’industriel allemand Siemens et a infecté de nombreux ordinateurs à travers le monde. Deux pays sont notamment touchés et pas des moindres ; la Chine, dont six millions de terminaux informatiques ont été infectés par l’agence officielle Chine Nouvelle et surtout l’Iran, principal «ennemi» sur la scène géopolitique des Etats-Unis et d’Israël. Selon Symantec, firme spécialisée dans la neutralisation des virus informatiques, 60% des systèmes informatiques visés par Stuxnet seraient situés dans l’Etat perse. Le ver informatique qui s’introduit dans les ordinateurs grâce à des clés USB contaminées serait actif depuis janvier, toujours selon Symantec qui a précisé que le virus endommageait des programmes dit SCADA de Siemens (Supervisory, Control And Data Acquisition), principalement utilisé dans l’industrie lourde notamment nucléaire. Siemens est très implanté au Moyen-Orient et a été critiqué pour son assistance technique au développement du nucléaire civil iranien.

    Des références à l’ancien Testament ?
    De nombreux chercheurs en sécurité informatique se sont relayés pour disséquer le ver et trouver son origine. Et c’est là que l’histoire commence à être fascinante. Pour Ralph Langner, un consultant en informatique allemand et expert réputé, il ne fait presque aucun doute que le logiciel malveillant est une arme cyber conçue pour ralentir l’industrie nucléaire iranienne. Il pense également que le ver a été introduit en Iran par des entrepreneurs russes, sans doute par des clés USB infectées. Langner a également trouvé à l’intérieur du code une référence à l’Ancien Testament. Les «hackers» auraient donné le terme de «Myrtus» à leur néfaste projet. Pour lui, cela ne fait guère de doute. «Myrtus» fait référence au mot hébreu utilisé pour Esther.

    Le Livre d’Esther, récit biblique repris parmi les livres historiques de l’Ancien Testament, raconte comment Esther, juive devenue reine de Perse grâce à sa beauté, parvient à empêcher l’extermination de son peuple… «Si vous lisez la Bible, vous pouvez faire cette supposition», a déclaré M. Langner au «New York Times». Cela a été confirmé au journal américain par un spécialiste en linguistique et en théologie, Carol Newsom. Il y a bien un lien possible entre le nom de la reine Esther en hébreu («Hadassah») et le mot hébreu pour myrte. Bien sûr, les experts israéliens démentent l’implication de l’Etat hébreu dans la cyber-attaque, comme Shai Blitzblau, le responsable du laboratoire de la guerre informatique de Maglan, une société israélienne spécialisée dans la sécurité informatique, qui évoque une simple affaire d’espionnage industriel. Et explique que le virus avait d'abord touché l'Inde, l'Indonésie ou encore la Russie...

    L’Iran confirme l’attaque
    De son côté, l’Iran a officiellement confirmé que son projet de centrale nucléaire de Busher avait été concerné par l’attaque virale. Le chef de projet Mahmoud Jaafari a néanmoins déclaré à l’agence de presse de la République islamique que le virus n'avait pas causé de dégâts dans les systèmes principaux, et que l'infection avait été trouvée dans les ordinateurs personnels des employés à la centrale nucléaire. L'incident n'a pas retardé l'achèvement de l'usine, a-t-il affirmé. Un haut-fonctionnaire du Ministère des Industries et des Mines, Mahmoud Liali, a même expliqué qu’«une guerre électronique avait été déclarée à l'Iran.» Dans un avis technique délivré le 17 Septembre, Siemens a déclaré que le comportement de Stuxnet suggère que le virus est apparemment activé uniquement dans les usines avec une configuration spécifique, explique la firme allemande, cela signifie que Stuxnet est évidemment un processus de ciblage spécifique (…)».

    Source: Yannick Vely - Parismatch.com
    Attached Thumbnails Attached Thumbnails Click image for larger version Name: la-centrale-de-Bushehr-en-iran_articlephoto.jpg Views: 45 Size: 32,1 KB ID: 19238 Description: [ARG:5 UNDEFINED]  

Similar Threads

  1. Nucléaire iranien: ce qui a changé
    By TiCam in forum World News
    Replies: 0
    Last Post: 10-02-09, 02:09 PM
  2. Replies: 0
    Last Post: 11-19-08, 05:55 AM
  3. Nouveau virus
    By Marc Henri in forum Bric a Brac: Fowòm Senp
    Replies: 0
    Last Post: 07-06-05, 11:49 PM
  4. Virus Yaha.e
    By mde11 in forum Technology
    Replies: 0
    Last Post: 06-22-02, 03:25 AM
  5. Virus Klez.h
    By mde11 in forum Technology
    Replies: 0
    Last Post: 04-17-02, 10:06 PM

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •