Results 1 to 1 of 1
  1. #1
    L'homme a la hache
    Join Date
    Apr 2010
    Posts
    140
    Post Thanks / Like

    Default De l'histoire et des historiens du Grand Nord

    Les historiens du Nord ont fait beaucoup de mal au pays en falsifiant l'histoire pour se donner bonne conscience .Ils ont voulu cacher les grands défauts de Christophe qui complotait, qui jouait des pieds et des mains pour ravir le pouvoir a Dessalines. Ils ont voulu polir l’image de la région aux dépens de la vérité.

    Christophe était machiavélique dans sa quête du pouvoir. C’est un fait reconnu que le General Christophe, pendant les derniers moments de la guerre de l’Independence, a la veille des combats de Vertières, avait choisi de désobéir aux ordres de Dessalines en ordonnant a ses troupes de s’emparer des régions du Nord encore libres de son influence .

    Il voulait déjà consolider son pouvoir. Il avait son plan en tète :

    Il fit assassiner Clerveaux et Capois la mort, des officiers de valeur, fidèles a Dessalines, pour se tailler une place de choix dans la hiérarchie militaire .Il fit courir le bruit que Dessalines avait fait tuer son brave officier Capois la mort afin de pousser les vaillantes troupes de Port-de-paix à se soulever contre Dessalines.

    Il savait comment employer cette vieille technique romaine, diviser pour régner.Machiavel avait un disciple parmi nous.

    Les historiens du Grand Nord (le Cap) ont déposé de fausses lettres dans les archives de notre histoire pour changer notre intelligence de notre parcours. Ils ont crée toute une cabale pour voiler l’amitié qui existait entre Dessalines et Pétion avec cette histoire de mariage avec sa fille.

    Tous les officiers proches de Dessalines savaient -lors de ces tractations imaginées pour perdre Pétion dans la confiance de l'Empereur -que sa fille n’était point une vertu .Elle couchait avec un officier subalterne de Pétion.

    Dessalines voulut lui infliger les pires sévices et tortures corporels quand il apprit la vérité.Arrêté et en prison, Pétion fit parvenir un pistolet au malheureux colonel . Il mit fin a ses jours face au sort cruel qui l’attendait des mains d'un Dessalines dépité , en colère et sous l'influence de mauvais conseillers.


    Pourtant, malgré cette malaise d'un plan mal conçu, l’Empereur avait beaucoup d'estime et plus de confiance en Pétion que Christophe .Il voulait, lors d’une rencontre dans le Nord, une fête en son honneur, "gifler, battre et frapper de sa canne cet insolent Christophe” pour l'humilier publiquement. Il disait qu’il allait bien le déloger un jour de sa « citadelle ».

    Dessalines n'avait aucune confiance en Christophe .Il le suspectait de trahison alors qu'il complotait, a son insu, sa perte avec le général Geffard dans le Sud .Ignace, un homme de confiance de l'entourage de l'Empereur a qui on avait confie une enquête dut détruire des lettres compromettantes pour empêcher une guerre civile.

    Les historiens nordistes se sont vraiment montrés irresponsables à certains moments de l’histoire. Prenons, par exemple, le traitement fabuleux de la mort du roi malade :

    Quand les officiers de Christophe l’assassinèrent dans son lit, ils ont inventé la comédie du suicide au moyen d’une balle en or.

    Le pire, c’est qu’ils tout fait après l’événement pour accuser "les gens de Port-au-Prince " de ce meurtre crapule bien que l'histoire pointe les doigts vers les vrais coupables : Les ambitieux et cupides généraux du Nord.

    Le reproche que je fais aux historiens du Nord et a leurs allies c’est qu’ils ont assumé que les générations futures ne seront que des sombres idiots et des tristes imbéciles incapables d’analyser la logique des faits en démontrant les capacités intellectuelles de l’esprit critique.

    A mon avis, l’erreur de nos propagandistes c’est d’avoir voulu bâtir une pyramide de mensonges qui ne peut que s’écrouler comme un château de sable construit par des enfants tout au long de la plage ou ils se baignent et jouent aux bâtisseurs. Les vagues de la vérité ne pardonnent pas aux fondations qui ne sont pas solidement ancrées dans les faits du reel .

    Aucun fait historique n’échappe au tranchant de la logique et a la critique de la raison .C’est après ce passage au passoire des idées et des faits soumis a notre jugement que la conclusion peut avoir une aura de vérité .

    L’esprit critique ne connait pas de « sacré » dans sa recherche de la vérité.
    Cogito ergo sum.
    Last edited by zagor; 03-22-12 at 08:55 AM. Reason: faute de frappe
    l'homme des marais

Similar Threads

  1. Le retour de l'Histoire
    By TiCam in forum Art & Culture
    Replies: 0
    Last Post: 10-13-08, 02:13 PM
  2. Rouvrir l'accès au Grand Nord
    By TiCam in forum Lakay/Haitian News
    Replies: 0
    Last Post: 09-27-08, 11:41 AM
  3. Pour l'histoire
    By TiCam in forum Lakay/Haitian News
    Replies: 6
    Last Post: 09-07-08, 12:41 PM
  4. Le roman de l'histoire
    By TiCam in forum Art & Culture
    Replies: 1
    Last Post: 08-17-07, 04:09 PM
  5. Pour L'histoire Voici Le Plus Grand Probleme Des Lavalassiens !
    By KAKAKOK in forum Ce Qui se Passe en Haiti
    Replies: 0
    Last Post: 04-03-03, 04:04 AM

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •