Results 1 to 4 of 4
  1. #1
    Registered User
    Join Date
    Apr 2010
    Posts
    78
    Post Thanks / Like

    Default Periodista de caperucita roja - .La louve journaliste du petit chaperon rouge

    Je dis que ca fait longtemps qu'il existe un va-et-vient continu de fortes sommes et des armes entre nos deux frontières .Si ce n'est que maintenant que nos journalistes s'en rendent compte a cause de la franchise un peu trop ponctuelle d'une collègue qui s'est laissée séduire par l'opportunisme de ce moment politique de son pays ,je dis que c‘est bien dommage .

    La question que je veux poser à notre journaliste Nunia Peria est si simple :

    Est-ce maintenant que vous vous rendez compte de ce qui se passe entre les frontières sociopolitiques haitiano-dominicaines ? Vous n'étiez pas encore née et cela se faisait déjà.

    Ce n'est que maintenant que ces événements surprennent votre sens de loyauté envers votre pays et le mien ? Ah. les valeurs morales de la sainte-nitouche!

    A vous entendre et a vous regarder défendre les intérêts de mon pays, vous vous révélez plus haïtienne que dominicaine. Ah. Mais nous aussi nous avions lu et compris l’histoire du petit chaperon rouge.

    Merci .Mais non merci compatriote des frontières. Je ne suis ni gauchiste ni Congo apatride ni un membre des cultes de la dystocie sociale de la corruption lespwa-lavalasse pour prêter foi a la sincérité de ce discours partisan trempe dans l’aura karmique de la rectitude.

    Moi j’ai vu tant de conquérants à l’œuvre après victoire. Je me fouterais pas mal que des haïtiens corrompent des filous étrangers pour amener du fric chez nous et faire baisser le taux de notre chômage endémique .C'est la loi de la politique etrangere partout dans les etats fonctionnels .

    A chacun son idéal patriotique. Bon .Je ne suis ni journaliste ni mediocre troubadour de ce cénacle particulier.

    Nunia,
    Claro que si ! Al escuchar y ver que defende los intereses de mi país Haiti más que los de la República Dominicana revelan que usted ha olvidado que nosotros también habíamos leído y entendido muchas veces la historia de Caperucita Roja.
    Last edited by textone; 04-04-12 at 12:41 PM.

  2. #2
    L'homme a la hache
    Join Date
    Apr 2010
    Posts
    140
    Post Thanks / Like

    Default

    Flash ! La vérité sur les chèques Bautista!
    Je tiens d'un homme d'affaires dominicain que :

    Les informations qu’a divulguées Nuria Piera sur la chaine 9 Colorvision en République Dominicaine lui ont été fournies par Jean-Michel Caroit qui fait partie de cette meute de journalistes gauchistes qui –mondialement- font tout pour détruire nos valeurs traditionnelles.

    Ces informations ne reposent sur rien de solide, mais sont plutôt des inventions et montage de notre fameux Caroit qui a voulu faire d’une pierre deux coups.

    Premièrement : salir le PLD avant les présidentielles de la République Dominicaine dont le candidat Danilo Medina devance Hipolito Mejia candidat du PRD. Et deuxièmement atteindre le Président Michel Joseph Martelly qui incarne le prototype de cette classe que Caroit et ses amis gauchistes haïssent et ne voudraient pas voir réussir là où ils ont échoué.

    Jean-Michel Carroit est le archétype de ces journalistes de gauche qui présentent bien mais qui au fond sont juste bouse de vache (kaka bèf) qui en surface parait solide mais dès qu’on y pose les pieds on est couvert de merde (emmerder). La mission principale de ces journalistes gauchisants est de détruire tout ce qu’il y a de beau, de juste, de bien, de droit, de moral dans nos cultures, et leur substituer leur n’importe quoi.

    Quant à Nuria Piera qui s’est jetée tête baissée sur les informations fournies par Caroit -trop contente de ne rien vérifier- elle veut la peau de Bautista depuis plus de dix ans. C’est une vendetta personnelle entre elle et le Sénateur. Nuria Piera aimerait voir Hipolito Mejia gagner les présidentielles, et comme sa chaine de télévision appuie le PRD, c’est donc qu’elle travaille en réalité pour la campagne d’Hipolito. Ne craignant pas de desservir les intérêts de son pays en voulant à tout prix discréditer le PRD, et faisant d’une pierre trois coups, elle salit Haiti à travers son Président. Que ne ferait-on pas pour le pouvoir et la renommée ?

    L’argent que ces journalistes accusent Martelly d’avoir reçu provient de chèques encaissés par quelqu’un d’autre. Ils n’ont pas été émis à l’ordre du Président Martelly. Mais Jean-Michel Carroit et Nuria Piera ont trafiqués les documents sur Excel et ont carrément mis le nom de Martelly à la place du vrai receveur.…. « Mentez mes amis, mentez. Il en restera toujours quelque chose.» (Voltaire).

    Excalibur
    l'homme des marais

  3. #3
    L'homme a la hache
    Join Date
    Apr 2010
    Posts
    140
    Post Thanks / Like

    Default

    Excalibur, ceci aurait pu vous servir d'exergue :

    ....Le grand journaliste John Swinton fut longtemps rédacteur-gérant (managing editor) du Times de New York. Lorsqu'il prit sa retraite, ses confrères américains lui firent un grand banquet. Ci-après, une partie de son discours en réponse du toast porté à la "presse indépendante" :


    "Il n'existe pas de telle chose qu'une presse indépendante, à moins que ce ne soit dans une petite ville de campagne. Vous le savez et je le sais. Il n'y en a pas un seul parmi vous qui ose écrire son honnête opinion, et si vous le faisiez, vous savez à l'avance que votre écrit ne serait jamais imprimé.

    Je suis payé $150 par semaine pour ne pas publier mon honnête opinion dans le journal pour lequel je travaille. D'autres, parmi vous, reçoivent de pareils salaires pour un pareil travail et si n'importe qui d'entre vous était assez fou pour écrire son honnête opinion, il se retrouverait sur le pavé à se chercher un emploi.

    L'occupation du journaliste de New York est de détruire la vérité, de mentir ouvertement, de pervertir, d'avilir, de ramper aux pieds de Mammon, et de vendre sa race et sa patrie pour son pain quotidien. Vous le savez et je le sais ; aussi, quelle folie que de boire à la santé d'une 'presse indépendante' !

    Nous sommes les outils et les valets d'hommes riches qui se tiennent derrière la coulisse. Nous sommes des polichinelles, ils tirent les ficelles et nous dansons. nous dansons. Nos talents, nos possibilités et nos vies sont la propriété d'autres hommes. Nous sommes des prostitués spirituels". (fin de citation)

    ===================
    C'était il y a longtemps en 1965. De nos jours les journalistes sont eux-mêmes les potentats riches possédants bien cachés, associés à de riches propriétaires de journaux. Souvent eux-mêmes d'anciens journalistes.

    Comme dans toute terre sauvage, les gros mangent les petits. Les petits journalistes se portent volontiers au service des gros pour détruire, avilir, souiller tout ce qu'ils peuvent. Rien ne doit leur résister.

    Ils constituent une mafia puissante et peuvent tuer aussi surement avec leur plume qu'avec de vrais armes. Combien de gens la chose journaliste a-t-elle poussés au suicide?

    Ils représentent une toile "fraternelle" qui a pris la terre entière dans ses filets. Ils sont "frères" par-dessus toute sorte de barrière :

    Plus d'opposition grand/petit chez le journaliste, ni féministe/macho, ni juif/musulman / ni blanc/noir, ni beau/laid, ni normal/inversé. Un journaliste ça rend des services "fraternels" à un autre quand ce dernier est en mesure de les lui "remettre".

    Pour quelques personnes isolées et ostracisées par leur profession qui restent droites dans leur bottes, la pourriture qu'est devenue la chose journaliste ne date pas d'hier. Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, le général MacCarthur a du payer 15 000 dollars à un journaliste qui avait découvert sa relation avec une jeune femme, pour acheter son silence, car il voulait cacher le fait à sa mère.

    Le journaliste a rejoint les vidangeurs depuis longtemps. Comme leurs amis "fraternels" gauchistes, ils sont des "sépulcres blanchis" Ils sentent bons au dehors, mais les vers les ronges. Ils ne reculent devant rien et en sont fiers, car ils peuvent pérorer en société, ils sont riches, ils sont cultivés de ce vernis qu'est le savoir de gauche..

    Le journaliste/gauchiste fait les poubelles, affectionne les lieux d'aisance et les coins obscurs de la morale. Ce sont les nouveaux chacals, les hyènes, les vautours les charognards du monde moderne.

    (Castille)
    l'homme des marais

  4. #4
    Registered User
    Join Date
    Apr 2010
    Posts
    78
    Post Thanks / Like

    Default

    Devoir de memoire :
    Les elections dominicaines ont acheve leur parcours mais nous ne devons jamais oublier l'action d'une aventuriere de la presse ecrite qui precha le droit dans le but de d'assurer le triomphe du faux .

Similar Threads

  1. Nunia,el lobo de la Caperucita Roja
    By toulejoumsou in forum Public Forums
    Replies: 1
    Last Post: 07-10-12, 08:50 AM
  2. La vie reprend petit à petit
    By TiCam in forum Lakay/Haitian News
    Replies: 1
    Last Post: 01-19-10, 02:22 PM
  3. Alerte rouge
    By TiCam in forum Lakay/Haitian News
    Replies: 0
    Last Post: 01-30-08, 10:54 AM
  4. let tout louve a Me. Leon Manus
    By Fed Dosmas in forum Ce Qui se Passe en Haiti
    Replies: 8
    Last Post: 02-12-01, 09:07 PM
  5. let tout louve pou msye Entelektyel yo.
    By Fed Domas in forum Ce Qui se Passe en Haiti
    Replies: 0
    Last Post: 08-28-00, 07:27 PM

Bookmarks

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •